07/01/2013

Les bouillottes par Kraveunn


Qu’est-ce qu’une bouillotte ? Une sorte d’outre ou de bouteille résistantes à la chaleur et dans lesquelles l’on introduit un liquide (eau) chaud afin de se réchauffer (principalement au lit).


Températures négatives records cet hivers et absence complète de chauffage dans ma chambre (on y frôle les zéro degrés), malgré quantité de couvertures, un bon gros édredon des familles et la chaleur humaine de madame, pour tout dire, on se caille grave et j’ai du mal à dormir (à me réchauffer). La bouillotte est donc l’amie indispensable qui accompagne cet hivers rigoureux.

A ma connaissance, il existe deux types de bouillotte :

1). La bouillotte souple :
2). La bouillotte rigide (bouteille en gré ou en fer) :

Précautions d’usage : inutile de remplir la bouillotte d’eau bouillante, cela risquerait de la faire exploser (dilatation initiée par la vapeur) et/ou de vous brûler (une bouillotte doit être chaude mais pas bouillante/brûlante… n’oubliez pas qu’elle devra être en contact avec votre corps). 

La bouillotte souple ne nécessite pas d’être remplie à raz bord, mais il est nécessaire d’en chasser au maximum la vapeur en faisant pression sur son corps pendant que vous la remplirez, de manière à ce que l’eau affleure au goulot lorsque vous fixerez le bouchon (sinon risque de dilatation et d’explosion et brûlures). 

La bouillotte rigide peut être remplie à raz bord sans aucun problème et doit être ensuite habillée de sa housse, afin d’atténuer l’effet réfractaire du gré (sensation de brûlure).
Attention à toujours vérifier que le bouchon de la bouillotte est bien vissé à fond, au risque de mouiller son lit ou de se brûler si le liquide est trop chaud.

Placez enfin la bouillotte au fond de votre lit et faites reposer vos pieds contre elle ; en quelques secondes l’effet de chaleur se diffuse et réchauffe votre lit. Une deuxième bouillotte peut être utilisée et placée contre votre poitrine ou votre ventre (par exemple) pour améliorer l’effet de chaleur

Un des inconvénients de cet objet, comme de tout corps diffusant de la chaleur en milieu froid (dont votre propre corps), sera (comme je le constate actuellement moi-même) de créer une forte humidité dans votre lit même ; au point d’humidifier vos couvertures et votre matelas (pas vos draps toutefois, la condensation se faisant particulièrement sous le matelas, entre les couvertures et le bois de lit et entre les couvertures elles mêmes). 

Aérez donc journellement votre lit et vos couvertures et régulièrement votre matelas sous peine de voir des moisissures coloniser votre nid douillé et un disgracieux pourrissement abîmer votre literie et n‘oubliez pas de placer un ou deux bacs d‘absorbeurs d‘humidité sous votre lit.

Une autre alternative à la bouillotte consiste en un préchauffage de votre lit à l’aide de cocottes et autres sauteuses fraîchement retirées du feu de cuisson (avec couvercle et contenu (plat cuisiné)), puis placé dans les draps (sous les couvertures) afin que la chaleur accumulée par le contenant et le contenu se diffuse à l’intérieur du lit ; qui plus est, la nourriture poursuivra lentement, et par effet d‘inertie, sa cuisson (c‘est le principe même de la marmite norvégienne et un principe utilisé par nos grands mères). Attention toutefois à ce que l’ustensile de cuisine ne soit pas trop chaud et ne mette pas le feu au dit lit et attention à ne pas le renverser.

Kraveunn

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire