27/12/2012

Le pain Batbout


Au sujet du pain, je donne ici une petite recette d'un ami marocain : le pain Batbout.





Il représente AMHA un certain intérêt LLBSV car sa fabrication est un peu différente du pain occidental. En effet, la préparation et la cuisson sont très rapides; on peut donc en fabriquer beaucoup, ou en peu de temps. La cuisson ne nécessite que des moyens rudimentaires (une plaque de tôle, une poêle, ou une pierre).
Le pain formé est plat, sert aussi bien à être fourré de viande qu'à saucer et peut être emporté dans un sac.


La recette :

-250g de farine (deux verres)
-10g de levure de boulanger (que vous pouvez acheter ou vous faire offrir par votre panificateur favori)
-120mL d'eau tiède (1/3 de bouteille 33cl environ)
-1 cc de sel.

Traditionnellement, on prépare ces pains avec le plat d'une tajine. Mais je n'en ai pas encore, alors j'ai utilisé une assiette creuse à salade :



L'avantage indéniable de ce plat est de ne pas perdre 1 gramme de farine sur un établi et de conserver une main propre (qui tient le plat) pendant la préparation.


Première étape :

-Faire un puits dans la farine.
-Émietter la levure au dessus et ajouter la cuillère à café de sel.
Ajouter l'eau tiède au milieu, mélanger et pétrir 2 min, jusqu'à obtenir une boule collante :



Une fois obtenue, il convient de la pétrir 5 min afin d'homogénéiser la pâte, pour la rendre lisse et non-collante :






Il se peut que l'on ait mis trop d'eau.
 Afin de rééquilibrer le mélange sans mettre trop de farine, vous pouvez utiliser cette petite bidouille :




Un simple pot de cornichons dont on a percé des trous au couteau. De cette manière (comme le talc), à chaque ajout de farine, on a une mince pellicule de farine déposée; la farine se conserve pour peu que l'endroit soit sec (elle a un an sans soucis), tout en évitant les éventuelles mites et autres bestioles.

-Diviser en deux pâtons et laisser reposer 5 minutes :



-Les aplatir dans le plat afin d'obtenir une galette d'un centimètre d'épaisseur.



On peut bien entendu ajouter tous les ingrédients possibles (sésame, etc...) à cette préparation. Comme c'est la saison et que j'en raffole, j'ai ajouté au deuxième pâton des orties finement hachées (attention cela pique encore un peu) :



On laisse reposer 30 minutes mini (plus si on le souhaite)


La cuisson :

Elle se réalise en quelques minutes sur une plaque chaude. Il lui est arrivé de les cuire sur une simple plaque de tôle posée sur un feu dans le désert.

Pour ma part, je n'ai pas de BBQ dans le salon, alors je les ai cuites à la poêle 2 min par face, sans beurre, ni huile.



On obtient donc deux galettes au goût délicieux (et protéinées pour les orties). Elles se conservent entre deux et cinq jours avant de durcir.
Le fait que la cuisson soit rapide forme une croûte et garde le cœur moelleux, ce qui permet de séparer très facilement les deux parties pour farcir le pain avec les ingrédients de son choix.

Bon appétit !

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire