06/07/2015

Une paire de crampons pour des chaussures par Resilient




Alors, un petit bricolage facile pour un week-end pluvieux, et en prévision d'un hiver qui tarde un peu, chez nous....


La liste des matériaux ci-dessous m’a permis de réaliser une paire de crampons pour des chaussures de pointure 42 sans avoir à adapter les équerres. En les perçant, il est possible de les adapter pour des pointures plus grandes ou plus petites.

Matériel requis :

-       2 équerres acier zingué à 3 pans 70*40*35 en 2mm d’épaisseur (env 50cts)
-       6 pattes d’assemblage acier zingué 80*15 en  2mm d’épaisseur (env 20cts)
-       4 équerres d’assemblage acier zingué 50*50*40 en 2,5mm d’épaisseur (env 50cts)
-       16 vis à métaux tête fraisée acier zingué 4*40
-       16 écrous-freins diamètre 4mm
-       quelques mètres de paracorde

Technique à maîtriser : le tressage « cobra » et « king cobra » : http://www.youtube.com/watch?v=R8Zw9yfmTWI

Etape 1 : assemblage de la quincaillerie à l’aide des vis et des écrous-frein :





Etape 2 : Réalisation des sangles

Les sangles sont réalisées en paracorde, en utilisant le nœud dit « king cobra», qui est en quelque sorte la base du macramé survivaliste. C’est en fabriquant ces crampons que j’ai compris à quoi ça pouvait servir pour autre chose que pour des bracelets en paracorde…Cela donne une sangle souple et solide qui s’adapte au mieux à la forme de la chaussure.

Le crampon comporte 3 sangles :

-  une qui relie les deux équerres latérales : cette sangle est fixée définitivement par une boucle à l’une des équerres, en passant par le trou central, tandis que les deux brins de l’âme du tressage passent par les deux trous de l’autre équerre latérale, à laquelle elles sont fixées par un double nœud. C’est la fixation principale du crampon à la chaussure. Pour enlever le crampon, on défait le nœud et le crampon est desserré. J’ai laissé environ 7 cm de corde sur chaque brin, que j’ai terminé par un nœud simple plus large que les trous de l’équerre afin que les brins ne partent pas du trou à chaque fois que je les enlève.





-  une qui relie la première à l’équerre à 3 pans : de la même manière que précédemment, les deux brins de l’âme du tressage passent pas les deux trous supérieurs de l’équerre et sont noués ensemble.

-  une plus longue qui relie, en passant par le talon, les deux équerres latérales, suivant le même principe d’attache que les deux précédentes.






Etape 3 : les crampons

Pour obtenir des crampons efficaces, j’ai simplement coupé de biais au coupe-boulon la tige des vis à environ 0,5cm du bord de l’écrou, et je les ai ensuite ébavurées à la lime à métaux, en conservant une pointe.




Et voilà :



http://www.le-projet-olduvai.com/t7875-bricolage-des-crampons

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire