18/04/2015

Le "risque grec" par transhuman




Bonjour,
Avez vous regardé les problèmes budgétaires grecs ?

Ok , c'est financier et abstrait mais pour les grecs, menacés d'hyperinflation, de restrictions économiques et pris entre le marteau du FMI et l'enclume de la rigueur allemande c'est pas la joie.


En bref l'etat grec cumule les déficits financiers. Beaucoup plus qu'en france. Évidemment ces déficits sont compensés par un recours massif à l'emprunt donc via la finance internationale.

Problème : les dits "financiers" internationaux se font tirer de plus en plus l'oreille pour alimenter le tonneau percé grec.
Simultanément l'euroland est divisé sur la conduite à tenir : une partie des pays souhaitant aider la grèce pour préserver la stabilité de l'euro alors qu'un groupe mené par Berlin souhaite dès maintenant crever l'abcès afin d'obliger d'autres etats à prendre des mesures rigoureuses et très impopulaires d’économies budgétaires , notamment le Portugal et l'Espagne.

Deux observations :
Nous sommes début 2010 . Est ce vraiment un hasard si six mois avant cette crise des émeutes avaient "spontanément" éclatées en Grèce ?
( La Grèce ? c'est pas là aussi où il y a eu une grosse catastrophe "naturelle" ( what else ? ) avec les incendies de forets ? )

Aujourd'hui le cas grec sert de point de ralliement dans l'affrontement entre la puissance continentale qui émerge de nouveau : l’Allemagne et la puissance insulaire qui fait une phobie vis à vis de l'Europe.
Demain dans ce conflit ( car celà en est un même s'il est larvé ) l'Espagne et le Portugal vont probablement être impliqués.

Quel pourrait être le pays suivant ? . Bon je vous laisse relire l'histoire des trois derniers siècles pour répondre.


http://www.le-projet-olduvai.com/t3005-le-risque-grec#48260

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire