27/12/2012

Subsistance à coût 0, plantes et fruits sauvages



Pour gagner en autonomie, on doit nécessairement diminuer le pourcentage de consommation de tout ce qu'on achète, et augmenter le pourcentage de consommation de tout ce qu'on auto produit, plus autres denrées nourricières provenant de cueillettes sauvages ou glanées ici ou là ...

Autrement dit "dépenser moins pour manger autant" .

Dans cet esprit, et sans pour autant forcément dévoiler tous vos trucs et astuces, (les bons plans gagnent souvent à ne pas être trop ébruités, comme les bons coins à champignons), ce serait intéressant de voir dans le concret comment les uns et les autres se "débrouillent" .


Smile

Pour démarrer ce fil, voilà ce que j'ai ramené à la maison aujourd'hui :




Ce qui ressemblerait à des noisettes, ramassées en plein ville au pied d'arbres dans une rue d'un quartier semi résidentiel.


Bon, c'est pas aussi top que si ça avait été ramassé en rase campagne,
et c'est pas du produit calibré, mais c'est de la denrée à 0 roros ! 


Je vais tout de même y aller mollo en attaquant par une séance
de   "test de comestibilité" Laughing

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire