28/12/2012

Rasage à l'ancienne


Ça fait maintenant 3 mois que je me rase à l'ancienne avec un coupe choux et je ne sais pas si ça intéresse du monde d'en parler dans un éventuel fil "hygiène santé"


Le sens de ma démarche est multiple:

1/ plein le dos d'acheter des lames faites "pour nous les hommes" à 15 euros les 4 lames. Résultat 135 euros/ans pour se raser (sans compter la mousse).
2/j'aime pas l'électrique, ça rase mal, ça consomme et le bruit me gonfle.
3/j'en ai marre de jeter des morceaux de plastique et des bouts de métal dangereux qui vont aller grossir les tas de détritus
4/Étant donné qu'il faut une certain temps pour maitriser la technique (plusieurs mois), si un jour, il n'y a plus de jetables, je serai prêt.

J'ai donc opté pour la solution du rasage "à la Charles INGALLS"

Avantages:

-une fois 150 euros déboursé pour le matos, la lame peut traverser plusieurs générations.
-pollution zéro.
-consommation électrique zéro.
-pas si dangereux que ça. le tout est d'y aller tranquillement au début.
-plaisir d'entretenir une belle lame
-plaisir de se raser comme Clint Eastwood
-plaisir d'entendre "chanter" la lame sur sa peau
-feu de rasoir miraculeusement disparu
-plaisir de passer un moment avec soi même et de se concentrer sur une tâche
-plaisir de "madame" si le boulot n'est pas salopé !
-Si un jour, il n'y a plus ni jetables ni cire pour épiler les jambes de ces demoiselles: 

2 solutions grâce à vos compétences: (mais une seule option possible)

-----1/votre femme fera crever de jalousie ses copines "poilues" avec ses jambes de top model.
-----2/vous serez capable de faire des jambes de déesses à toutes les minettes du secteur qui ne manqueront pas de vous solliciter....

Inconvénients:

-
ce qui me prenait 5 minutes m'en prend 30

-allonger 150 euros pour l'investissement au départ
-la lame ne doit pas tomber, si le fil est ébréché, c'est foutu. Il faut changer de lame.

Pour ceux qui veulent se lancer dans l'aventure, et c'en est une, voici quelques conseils tirés de mon expérience:

1/Le matériel:

Le coupe choux: 
Où s'en procurer ?
Si vous avez une relique de vos grands parents dans vos placards, ATTENTION: le fil de la lame doit être absolument intact ! la moindre trace de corrosion ou petits éclats sur le fil (même infime) et c'est la coupure garantie.
Abandonnez absolument les coupes choux à bas prix présents sur le net. Ces modèles provenant de chine et portant souvent un nom allemand sont la garantie de vous dégoûter du rasage à l'ancienne pour un moment.
je conseille deux marques:
Thiers Issard: marque Française réputée mondialement. qualité assurée
Dovo Solingen: marque Allemande également d'excellente réputation.
vous pouvez en dégoter sur ebay à condition qu'ils soient impeccables, à bon prix. (comptez une trentaine d'euros)
Où encore neufs chez certains couteliers: comptez 90 euros


Pour le choix de la lame: sachez qu'il en existe soit en acier, soit en acier inox. L'acier est préférable pour l'entretien du fil mais réclame un entretien suivi après chaque rasage (huile de vaseline sur la lame pour empêcher la corrosion). L'inox demande peu d'entretien mais son affûtage est plus ardu.
Perso, je conseille un modèle acier pour commencer.

Plusieurs tailles sont disponibles: du petit 3/8 au 8/8 !!!. Ces chiffres indiquent la largeur du plat de la lame en 8éme de pouce. Sachez juste qu'un 4/8 ou 5/8 est ce qu'il y a de plus courant et de plus pratique à l'usage.

La forme du nez de la lame (ce qu'on appelle pointe sur un couteau)
Si vous n'avez pas de moustache, optez pour un nez arrondi "round point" (plus facile à manipuler).
Si vous êtes moustachu, optez pour un nez carré "square point" (plus ardu à maîtriser, mais indispensable pour la finition)


Ici, un "round point"

Bon a savoir: les lames sont souvent à aiguiser avant utilisation.
Dovo et Thiers Issart commercialisent des lames prêtes à l'emploi et donc déjà partiellement aiguisées. Je dis partiellement car un aiguisage dans les règles s'impose.
Après l'achat, adressez vous à un coutelier ou investissez dans une pierre.

Le blaireau:
 Perso, je n'en ai pas, à part un synthétique horrible d'utilisation et c'est vrai que ça me manque.
Il permet de faire mousser le savon et d'obtenir une mousse qui maintient le poil humide et en place pour être coupé facilement
3 types au choix:
le poil synthétique (pas top, souvent de qualité médiocre, durée de vie minable, perte de poils constante)
le poil de sanglier (meilleure qualité de mousse, durabilité améliorée)
le poil de blaireau (le top des blaireaux, soies très douces, mousse abondante, durabilité de plusieurs dizaines d'année, mais prix élevé)
Je sais, c'est pas sympa pour nos amis sangliers et blaireaux mais depuis plusieurs siécles, on n'a pas trouvé mieux "pour nous les hommes".

IMPORTANT: le blaireau se conserve toujours poils en bas pour éviter à l'humidité de s'accumuler à la base des poils et de pourrir littéralement votre blaireau. il lui faut donc lui bricoler un support à cet effet (ou l'acheter) pour qu'il dure dans le temps.
Comptez 60 euros pour un bon blaireau. (je sais mais c'est la garantie d'une bonne tenue dans le temps)



Le savon: 
 spécial rasage, se mélange dans un bol, au blaireau avec un peu d'eau. Je n'ai pas encore testé, faute de blaireau digne de ce nom. Pour le moment, j'utilise la crème à raser WELEDA, dispo dans toute bonne pharmacie. Mousse super onctueuse qui "dure bien sur la peau". Je l'applique telle quelle et la fait mousser avec mon pauvre blaireau.
Je la conseille au débutant avant de tester par la suite du savon à bas prix genre Monsavon pour voir la différence.
Attention: laissez tomber les mousses mentholées. Elles n'ont qu'une fonction: anesthésier la peau pour que celle ci supporte la passage d'un "multilames" très agressif et mauvais pour la peau (mercantilisme oblige)
Notez également que je n'ai pas encore testé le savon de Marseille. Ben oui, si le PO nous prive de tous ces produits, il faudra faire avec ce qu'on a.

Le cuir: 
 Indispensable !, Le cuir n'aiguise pas, il aligne simplement le fil de votre lame. c'est lui qui va redonner du "fil" à votre lame pendant le rasage. personnellement, je passe la lame au cuir une fois avant le rasage, puis au milieu une seconde fois, puis à la fin. (12 allers-retours successifs)
plusieurs types de cuir: les lanières à accrocher qui combinent souvent plusieurs qualité de cuir et parfois du lin sur l'envers et les cuirs montés sur planche "paddle strop".
Pour le cuir, chacun y va de sa recette de grand mère: nourrissage à l'huile d'olive, utilisation de pates abrasives etc etc...
Je m'y perdais, alors j'ai demandé à mon grand pêre qui m'a répondu: "Ne t'emmerde pas avec tout ça, le tout est d'avoir un cuir dur et un tendre et de le graisser de temps en temps."
Pour 10$, j'ai donc trouvé mon bonheur sur Ebay, dans la boutique Zee wholesale club.
Merci Papy, merci ebay

La pierre à aiguiser:

Contrairement au cuir ou l'on passe la lame sur le cuir dos en avant, pour aiguiser, on passe la lame tranchant en avant.
Alors là, il faut un grain hyper fin. de l'ordre de 6000 pas moins.
on utilise plusieurs type de pierres: les pierres belges dite "coticule" à utiliser après trempage.
les pierres à eau type japonaise à grain fin (6000 à 8000), à laisser tremper avant utilisation.
Je déconseille les pierres à huile parce que justement elles utilisent de l'huile.
N'utilisez surtout pas votre pierre favorite qui sert d'habitude à votre couteau. le grain est trop gros, vous allez vous faire mal autant que votre lame.
L'aiguisage est convenable, selon les connaisseurs, lorsque votre lame tranche de façon nette un cheveu.
Personnellement, je n'ai pas eu encore recours à la pierre, seul le cuir me suffit pour le moment.
Je pense qu'un petit passage à la pierre est nécéssaire tout les 4 / 5 mois mais ça dépend des poils de chacun.
comptez 40 euros pour une pierre qui durera plusieurs vies

Attention: que se soit pour un passage au cuir ou à la pierre, la lame doit toujours étre maintenue à plat sur le support. Évitez de trop appuyer. allez y doucement au début

La pierre d'Alun: 
Je l'utilise systématiquement après le rasage. en cas de coupure, c'est radical. Ca va vous piquer un peu au début mais votre peau s'y fera vite.
Mouillez là, passez la partout où le rasoir est passé et c'est bon.
niveau prix, je connais pas, j'ai récupéré celle de mon grand père.
apparemment ça ne s'use quasiment pas et je dirais qu'une pierre durera un petit 10 ans en utilisation intensive.

Voilà, je ne m'étends pas sur les autres petits accessoires de beauté (après rasage, huiles essentiels etc...)


2/ la technique de rasage
 


La première fois, on souille ses sous vêtements et on ne sait pas par où commencer. Relax, ça va aller.
Tendez bien votre peau (grimaces, ou avec votre main libre) placez le rasoir à plat sur la peau et tout doucement, donnez lui un peu d'angle (20° / 30°) puis tranquillement contentez vous d'oter le mousse de votre peau sans appuyer et par petits mouvements. Vous apprendrez vite à percevoir le moment ou le rasoir tranche les poils (ça s'entend).
Prenez votre temps et oublier le rasage à l'arrache façon gillette. La première fois, ça vous prendra une bonne heure. Mais c'est en forgeant qu'on devient forgeron. En quelques semaines, ce temps sera réduit de moitié.
Notez: Il faut faire 2 passages pour un rasage nickel
1: savonnez et rasez de haut en bas
2: savonnez à nouveau puis rasez de bas en haut

Personnellement: je ne me rase que tous les 2 jours et je fais ça le soir car j'ai plus de temps pour m'y coller. Je ne me vois pas faire ça le matin, la tête dans le brouillard...
Même s'Il est conseillé de se raser le matin (le poil est plus tendre aprés la nuit) je contourne le problème en humidifiant allégrement mon visage avant la séance du soir. Certains prennent une douche chaude (radical pour ramollir les poils).

Petits conseils Importants:
Faites ça au calme et isolé. ne laissez surtout pas femmes, enfants, ou animaux de compagnie venir trainer prés de vous pendant le rasage. Si la lame s'échappe de votre main, ça peut faire des dégâts y compris à vos orteils !!!

Concernant les risques de coupures: ne flippez pas, en cas de maladresse, ce ne sera que superficiel. Une coupure grave ne peut survenir que si vous tenez le rasoir perpendiculaire à votre peau.
Je me coupe régulièrement surtout au niveau de ce pu***n de menton !
Mais je ne vois jamais un bout de chair tomber dans le lavabo !

Ceux qui ont la peau sensible ou sujette aux boutons et autres points noirs, vous serez surpris de voir ces menus soucis se volatiliser miraculeusement avec le rasage au coupe choux !

ATTENTION si vous avez un grain de beauté mal placé, ne passez jamais le rasoir dessus ! il décollerait en l'air comme un bouchon de champagne...

ATTENTION le rasage au coupe choux, une fois terminé, entraine une forte hausse de l'activité féminine autour de votre visage (caresses, bisous et coups de langues) si vous êtes allergiques, restez gillette !!!

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire