28/12/2012

Moyens de cuire, en déplacement par Zapata

Une petite synthèse, sur les moyens de chauffer (ou de cuire) sa nourriture, en déplacement.



Deux grandes familles :

Les réchauds à gaz, et les réchauds à combustibles liquides.

En fait, ce sont tous des réchauds à combustibles liquides et à gaz, puisque le gaz des premiers est stocké sous forme liquide, et que le liquide des seconds est brûlé sous forme de gaz (par vaporisation du liquide, avant inflammation).

Revenons aux premiers, qui fonctionnent au gaz butane ou bien avec un mélange butane/propane.

Leurs avantages principaux sont :
  • La disponibilité immédiate (pas besoin de préchauffage).
  • La propreté (pas d'odeur, ni de suies).
  • Le relatif silence de fonctionnement (utile dans certaines situations de survie).
  • Un assez faible coût d'utilisation (variable selon la taille du container de gaz).
Les inconvénients majeurs sont :
  • La dépendance auprès d'une source d'approvisionnement en raréfaction (le pétrole), et la non-disponibilité rapide en cas de crise (épuisement des stoks des fournisseurs, du fait d'achats massifs).
  • La difficulté à fonctionner, en dessous d'une certaine température ambiante (en gros, quand il gèle bien).

Les réchauds à combustibles liquides (pétrole lampant, kérozène aviation, essence aviation, essence automobile, essence C...).

Leurs avantages principaux sont :
  • La puissance de chauffe.
  • Le fonctionnement par très basse température.
Leurs inconvénients majeurs sont :
  • La lenteur et surtout la difficulté d'allumage, parfois (préchauffage délicat).
  • Le bruit élevé de fonctionnement.
  • L'odeur et les dépots de suie.
  • La dépendance auprès d'une source d'approvisionnement en raréfaction (le pétrole), et la non-disponibilité rapide en cas de crise (épuisement des stoks des fournisseurs, du fait d'achats massifs).

 Outsiders :

- Les réchauds à alcool (éthylique ou méthylique).

Les avantages :
  • Aucune odeur ni aucun bruit de fonctionnement.
  • Carburant pouvant être fabriqué localement (distillation, etc.).
  • Simplicité maximale, et donc peu de risque de panne (pas de pièces fragiles, ni de réglages et de nettoyages délicats).
  • Fonctionnement par très basse température (jusqu'à ce que l'alcool gèle).
Les inconvénients :
  • Moindre puissance de chauffe.

- Les réchauds solaires :

Avantages :
  • Pas besoin de stock de carburant, mais juste de soleil puissant.
  • Pas de bruit, ni d'odeur (sauf celle de ce que l'on cuit).
Inconvénients :
  • Encombrement et poids

- Autres possibilités :

Générer du gaz combustible, par le procédé des gazogènes qui alimentaient les véhicules (quand l'essence n'était plus disponible).

Et, bien sûr, faire un feu avec des combustibles trouvés sur place (bois, bouses et autres excréments séchés).

Zapata

Vers le forum 
http://le-projet-olduvai.kanak.fr/cuisine-alimentation-f15/les-moyens-de-cuire-en-deplacement-leger-t1671.htm

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire