28/12/2012

L'azimut brutal par Darkside of the Moon


Comme dit dans le titre, je vais vous parler d'un petit loisir physique qui transforme la balade du dimanche en véritable entraînement commando.




Le principe de l'"Azimut brutal" est simple : 

  • -Prendre une carte au 1:25000ème et une boussole.
  • -déterminer un point de départ A
  • -déterminer un point d'arrivée B (le mieux c'est qu'une fois en B on puisse regagner A par une voie praticable : sentier, route...)
  • -Tracer un trait entre A et B
  • -Décider d'une marge en fonction de la difficulté du terrain (100m, 200m)
  • -Une fois que le parcours est défini, on prend le cap vers B et on le maintient coûte que coûte (on peut un peu s'en écarter mais dans les limites de la marge).
  • -Afin de ne pas garder constamment les yeux sur la boussole, la technique, c'est d'y aller par étape : regarder sur la boussole la direction précise, choisir un point particulier dans cette direction (buisson caractéristique, rocher, etc...) ensuite on trace tout droit jusqu'au point choisi, et une fois arrivé on renouvelle l'opération.
  • -Si on s'écarte de la ligne, faire un point topo au premier endroit facilement identifiable sur la carte (lisière de forêt, lignes électriques, route...) afin de déterminer le nouveau cap à prendre pour atteindre son objectif (histoire de pas prendre un chemin parallèle pour finalement se retrouver à 400m du lieu d'arrivée.

Comme vous l'avez compris, s'il y a un roncier, on traverse, une rivière idem, un rocher on l'escalade etc...

En fonction du terrain ça peut vraiment devenir intéressant.

Niveau matériel à emporter, c'est fonction de ce qu'il y a sur la "route", mais le mieux c'est : 

  • -De bonnes godasses
  • -Une veste à manches longues
  • -un pantalon à l'épreuve des ronces
  • -une paire de gants (même en été)
  • -une casquette ou un chapeau de brousse (pour éviter de se faire lacérer la tronche par les branches).
  • -des lunettes (de soleil ça va bien, mais assez enveloppantes histoire de ne pas perdre un oeil sur un mauvais retour de branche).
  • -un sac à dos avec eau et bouffe pour la journée.
  • -un bâton de marche (ça remplace la machette dans nos contrées).
  • -un couteau (si vraiment il y a des ronciers coriaces)
  • -un petit kit de grimpette/descente (corde, baudrier, mousqueton descendeur)
  • -un slip de bain (plus palmes pour les plus gourmands)
  • -des sacs poubelle (pour emballer le matos lors de la traversée d'une rivière).

Mon parcours type c'est : 

  • -départ à travers champs en descente (rien de bien compliqué)
  • -arrivée dans des bois assez touffus, ça se complique, obligé de bien dégager le chemin au bâton de marche.
  • -trois descentes en rappel de 10m (des rochers contournables mais ça rajoute un petit challenge) la dernière fois j'ai utilisé cette technique et ça a bien marché.
  • -pente très raide (mais alors vraiment très raide), ma technique c'est de descendre sur le cul avec une jambe en avant pour déblayer le passage et une jambe repliée sous le cul pour ne pas trop user mon postérieur.
  • -forêt de résineux, là encore rien de bien compliqué, sauf le ruisseau qui y serpente, du coup pendant 15min c'est descente dans le ruisseau, traversée du ruisseau, retour sur la terre ferme, descente dans le ruisseau...
  • -Au bout y a une jolie rivière (35m de large) donc déshabillage, fourrage de tout le matos dans un sac poubelle, gonflage du sac poubelle (histoire qu'il flotte) puis traversée moitié à gué, moitié à la nage.
  • -Une fois de l'autre côté, rhabillage puis petite (grosse) montée qui casse bien les pattes pour arriver à...l'arrivée.

Total : 5km, 1h15 en ne traînant pas, 200m de dénivelé (sans descente) et 100m sens montée.

Voilà, c'est tout, à pratiquer entre amis, c'est encore plus drôle
(vous pouvez essayer avec madame mais la mienne, y a des fois où ça la
fait vraiment pas rire), et de préférence durant les beaux jours sinon les passages aquatiques sont moins plaisants.

Darkside of the Moon

Lien vers forum
http://le-projet-olduvai.kanak.fr/discussion-f44/preparation-physique-l-azimut-brutal-t2375.htm

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire