14/12/2012

Faire un feu..



Feux sur le sol


Les feux au sol sont ceux utilisés généralement. Il faut être prudent avec ces derniers, car les braises sont toujours en contact avec le sol. On retrouve les feux suivants :

En étoile :
Ce type de feu s'alimente en poussant les bûches vers le centre à mesure de leur consommation.


Entouré de pierre :
Les pierres empêchent les braises de s'éparpiller. D'ailleurs, peu importe le type de feu sur sol, tous doivent être entourés de pierres.


En dolmen :
Très sécuritaire en terrain découvert. Isole bien du vent tout en donnant un bon tirant d'air.


Pyramidal ou Bucher :
Donne beaucoup de lumière et de chaleur. Bonne durée. Structure plus stable que celle en cône. Idéal pour une grosse veillée.


Couloir :
Pratique pour un petit feu de cuisson, mais qui fera une très bonne chaleur à cause de l'effet réflecteur des deux bûches en parallèle


De berger :
Avec des pierres là où poussent plus de cailloux que d'herbe. Avec des mottes de terre dans un terrain d'herbe grasse.


Feux isolés du sol


Il est parfois nécessaire d'isoler le feu du sol à l'aide de pierres ou de rondins lorsque le sol est trop humide à cause de la pluie ou de la neige. Dans d'autres circonstances, le sol n'est pas propice pour creuser un trou, il y a trop de racines, bref, le risque de propager un feu souterrain est trop grand.

Plancher avec buche fendue / Plate-forme de branchage / Nordique ou Naïda


Caisson de pierres ou de terre / Plate-forme de pierres / En dolmen


Feux enterrés


Ils offrent une grande variété de styles, mais ne peuvent être construits que si le sous-sol est très sec et qu'il y a absence de racines.

En tranchée :
Feu de hike par excellence, il est vite fait, très sensible au vent. Difficile cependant de le charger sans l'étouffer.


Tranchée en sifflet :
En mettant une branche perpendiculaire à la tranchée, cela facilite son alimentation.


En croix ou tranchée double :

Éventuellement mettre 4 pierres pour soutenir la casserole.


Feu dit "Polynésien" :
Ne pas l'utiliser en sol de résineux ou de tourbe car il risque de couver loin sous terre (incendies de forêt). Le cône de petits bois le fait démarrer. Il se charge avec des bûches glissées le long des parois.

Bonne façon de disposer le bois, l'air circule librement entre les bûches.

Mauvaise façon de disposer le bois, il se tasse et l'air ne circule plus.

Chinook :
La dépression du terrain est pavée de galets qui garderont la chaleur et la renverront. Le feu est un feu en sifflet, orienté au vent dominant.


Feu réflecteur


Le feu à réflecteur est utilisé pour chauffer un espace restreint : tente, abris, etc. Il est aussi utilisé pour faire de la cuisine et nous permet de nouveaux modes de cuisson.

Chauffage d'un abris :


Chauffage d'une tente :


Feu de trappeur :



En attendant vos réactions ou vos autres techniques j'espère que j'aurai été le plus exhaustif possible.

Source:
http://www.le-projet-olduvai.com/t2179-feu-les-differentes-techniques

 $$$.XV2



 Quelques liens consacrés au feu sur le forum...


http://www.le-projet-olduvai.com/t1442-le-feu-silex-et-marcassite

http://www.le-projet-olduvai.com/t2761-buches-en-papier-journal-retour-d-experience

http://www.le-projet-olduvai.com/t6506-allumage-top-down-des-feux-clos-poeles-et-inserts

http://www.le-projet-olduvai.com/t5454-bidouille-le-briquet-a-gaz-en-situation-de-survie

http://www.le-projet-olduvai.com/t304-comment-faire-un-feu



Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire