20/09/2015

Préparation au domicile de Blaise






Je vous présente ici ma préparation au domicile afin que vous me fassiez profiter de vos avis… donc par avance merci. Very Happy



Mon contexte :
Je vis dans un quartier tranquille de Marseille. Ce n’est pas le centre ville mais je suis dans ce que l’on peut qualifier une zone urbaine.
Je suis souvent seul dans mon appartement mais je reçois 1 jour sur 2 mes deux enfants (autour de 10 ans). Je pourrais aussi être amené à faire profiter ma compagne et son enfant de mes préparatifs…. Donc au final, une préparation pour 1 individu qui pourrait servir pour 5 !

Mon objectif :
Parvenir à une autonomie totale de quelques jours à quelques semaines à mon domicile afin de pallier :
- un soulèvement social (hautement probable). Ce qui imposerait de se confiner chez soi pour éviter tous contacts avec des bandes violentes.
- une catastrophe naturelle. Un tremblement de terre d’une grande ampleur, s’il me laissait en vie, pourrait par contre être redoutable en terme de disponibilité d’eau potable.
- une catastrophe industrielle ou nucléaire. Retombées chimiques nécessitant le confinement.
- une agression humaine de type attentat bactériologique sur les réserves d’eau ou un conflit nucléaire (si pas trop proche, hein !)

Notez que Marseille est une ville de 1 million d’habitants non préparés et surtout non autosuffisants comme peuvent l’être partiellement les habitants ruraux (source, potager, volaille et bétail). Si un danger imminent se déclarait, en quelques heures il n’y aurait plus rien dans les supermarchés, ni eau ni bouffe.

Mes préparatifs :
J’ai scindé mes préparatifs en plusieurs thèmes comme pour un BOB :
  • - eau
  • - alimentation
  • - cuisson
  • - éclairage
  • - divers

EAU
Je dispose d’un Katadyn Siphon (économe à l’achat et capacité de 20 000 litres) mais nous en avons déjà parlé http://www.le-projet-olduvai.com/t2063-eau-avez-vous-un-filtre-a-eau-et-lequel#28737


Une boîte d’Aquatabs pour purifier 60 litres d’eau

Une boîte de Katadyn Micropur (j’ai acheté par erreur des simples alors que je souhaitais des fortes = utilité très réduite)

Par ailleurs j’ai stocké 45 litres d’eau en bouteille.

Cela me navre car je ne tiens pas à consommer de l’eau en bouteille, c’est à mon sens inutile et polluant. Mais j’y suis un peu obligé pour faire tourner mon stock.

Ces 45 litres constituent tout de même une sécurité minimale dont je ne veux pas me priver.

ALIMENTATION
Mon stock couvre actuellement à peu près 70 repas.

Je ne stocke que ce que j’ai déjà goûté et que j’apprécie un minimum.

Par exemple, je ne mange jamais de plats industriels préparés… alors trouver des conserves qui me conviennent au niveau goût ce n’est pas évident.
Petit à petit je teste des marques différentes et j’augmenterai mon stock.

Sardine et maquereaux : j’aime, cela se conserve longtemps (et même se bonifie avec le temps !), c’est relativement économe (1 € les 90 g de sardines et 1 € à 1.5 € les, 160 g de maquereaux : mais on peut trouver moins cher en n’achetant que du premier prix), et cerise sur le gâteau on peut éventuellement récupérer l’huile pour cuisiner.

Je dois augmenter mon stock de légumes en conserve : il est sou-représenté par rapport aux protéines et aux sucres lents.

Je stocke les céréales dans des bocaux de 1 litre de jus de fruit soit environ 900 g par bocal.
Avantages :
- agression impossible de parasites extérieurs
- pas d’air ou d’humidité = conservation plus longue
- les bocaux peuvent être réutilisés pour notamment conserver de l’eau ou la traiter par la méthode Sodis.

Inconvénient : encombrement !

J’ai privilégié la semoule car le temps de cuisson est ridicule (on peut même la laisser tremper et juste chauffer quand ça a gonflé), c’est excellent en pluie dans les bouillon-cubes ou même pour épaissir les soupes en sachet.

Les soupes en sachet sont encore absentes de mon stock mais pour le moment je teste les goûts.

Le pot en travers contient de la levure diététique. J’agrémente le riz ou les pâtes avec un peu d’huile d’olive et la levure, j’adore çà et cela évite de stocker des sauces en tous genres pour agrémenter les céréales.

Les biscottes avec la confiture et les pâtés en boîte.

Des compotes : j’en mange régulièrement.
Les fruits en conserve je n’aime pas trop ça mais il en faudra un minimum.
Des fruits secs (pots de confiture recyclés), du chocolat et de la confiture.


Dans l’ensemble j’espère au moins doubler mes réserves alimentaires. Après, tout sera une question de place et d'organisation.

CUISSON 
Je n’ai pas de cheminée, de poêle à bois ou autre !

Deux réchauds (1 plus puissant que l’autre et surtout 1 en secours au cas où un se casse).

5 cartouches CV 470.

Je sais fabriquer un petit réchaud à bois avec une conserve. Restera à trouver le bois….

ÉCLAIRAGE
Une lampe à pétrole, 20 bougies et de quoi allumer ça evcol

Une lampe manivelle, une lampe frontale et ses jeux de piles.


DIVERS

Du ruban adhésif pour calfeutrer portes, fenêtres et aérations.

Un téléphone toujours chargé.

Un câble qui permet de recharger mon cellulaire habituel avec la lampe manivelle (faut tourner longtemps pour avoir quelques minutes de conversation).

Une radio FM/AM avec ses piles de rechanges.


CHAUFFAGE
aïe, pas encore prévu.
J’envisage d’acheter d’occasion un chauffage à pétrole, du type de ceux qui ne nécessitent que des piles pour l’allumage et les contrôles de sécurité.
Quand je ne chauffe pas en plein hiver, il fait 14° dans mon appartement : c’est supportable si vraiment il le fallait.

Blaise

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire