01/06/2015

Fabrication d'un sifflet de détresse improvisé par Seth



On va commencer par un petit scénario capillo-tracté : c'est l'automne et vous trépignez d'impatience à l'idée de partir chercher des champignons en forêt. Vous informez votre mémé de vos projets, et courez vous ébattre dans les fourrés les plus proches. Mais c'est alors le drame : vous choyez lourdement dans un trou profond que vous n'aviez pas aperçu. Dans votre chute, vous vous cassez la jambe, et vous rendez rapidement à l'évidence : sans aide extérieure, vous ne sortirez pas de votre trou.

Heureusement, mémé sait à peu près où vous êtes, et préviendra sans aucun doute les secours. Le risque est cependant grand que vous ne soyez pas repéré, compte-tenu de l'épaisseur des fourrés. Une solution serait d'utiliser un sifflet pour signaler votre présence, malheureusement dans votre enthousiasme vous êtes parti en forêt sans aucun matériel, si ce n'est votre fidèle compagnon helvétique et un pack de votre boisson préférée...



Vous videz une canette pour vous donner du courage, et vous mettez aussitôt au travail, malgré les douleurs intenses qui taraudent votre jambe brisée.

Vous commencez par découper aux ciseaux 2 bandes de tôle dans une canette vide. La plus grande bande est longue d'une paume de main et large d'un doigt. La plus courte est large d'un doigt et longue de 2.



Vous positionnez les 2 bandes en forme de croix, et rabattez les extrémités de la façon suivante :



Et enfin comme cela :



Vous agrandissez légèrement l'espace entre les 2 morceaux de tôle :



Vous faite un peu de pliage :



Vous arrondissez avec le doigt jusqu'à obtenir la forme suivante :



Et votre sifflet est prêt !

Pour l'utiliser c'est très simple : il suffit de le tenir comme cela :



Il faudra faire quelques essais pour régler la tonalité de votre sifflet, en jouant notamment sur l'angle de l'embouchure et la largeur de la fente. On peut aussi utiliser un quelconque objet sphérique pour faire office de bille (un grain de poivre ?). Ce bricolage fonctionne également avec de la tôle de boîte de conserve, bien que la découpe soit plus difficile.

Au passage, un petit truc pour découper proprement de la tôle fine au couteau : il suffit de placer la tôle dans un morceau de bois fendu en 2 ou entre 2 pierres plates, de serrer très fort, et de découper lentement en inclinant légèrement la lame.



Voilà, il ne reste plus qu'à espérer que mémé préviendra les secours. En attendant, coincé au fond de votre trou, vous sirotez tranquillement une nouvelle bière...


Seth

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire