28/02/2015

Toilettes sèches par Mutof




Cela fait 6 mois que j'ai remplacé la toilette classique (eau) du rdc par une toilette sèche :


Au cas où il y aurait besoin  Laughing , une toilette sèche est une toilette constituée d'une planche d'assise au dessus d'un seau de sciure où l'on fait ses besoins. Une fois l'affaire faite, au lieu de tirer la chasse , on recouvre ses déjections par de la sciure. La sciure souillée est ensuite évacuée et/ou compostée.

Je vous renvois à ce site : http://www.eautarcie.org/05a.html pour toutes les questions écolo-économo-sociologiques liées aux toilettes sèche. Ce site est basé sur les travaux de Jospeh Orszagh.

Donc, revenons à ma TS (toilette sèche). La voici telle qu'elle est à ce jour. Il ne me reste que la déco à refaire... :



Un structure porteuse en bois (sapin), une planche d'assise (bois marin), une bavette thermoformée, une lunette et une planche constituent les différentes éléments de la structure.



La hauteur d'assise a été calquée sur celle d'un wc traditionnel. La structure porteuse réalisée à l'aide de quelques visses et équères. Le trou dans la planche d'assise calquée sur la forme de la bavette tehrmoformée et réalisé à la scie sauteuse.

Dans le soucis d'avoir quelque chose de propre et pratique à entretenir, j'ai acheté une bavette thermoformée (ici en blanc) :



Celle-ci est fabriquée à une asbl belge (Floreco) et m'a couté 50€... Chère? Peut-être... Mais nettement plus clean que les bavettes réalisées en chambre à air et agrafées/collées à la planche d'assise. Ce bricolage, en effet, n'est pas très efficace par rapport aux infiltrations d'urine en cas de mauvais visées masculine  Laughing . La bavette thermoformé, elle, m'assure une étanchéité parfaite.

La réserve de sciure est stockée dans une poubelle ménagère :



Je dispose, bien sur, d'un stock plus conséquent de sciure au jardin, abrité dans deux grands fûts hermétiques :



Quand l'un est vide, je retourne à la scierie le remplir. Avec ce système de rotation, je suis sur de ne pas être à court au cas où, par ex, la scierie n'aurait pas de sciure ce jour là. La sciure est gratuite.  Very Happy

Le noeud du problème quand on habite en ville : l'évacuation des déchets! Dans mon cas, impossible de composter : petit jardin de ville mitoyen des deux côtés à ceux de mes voisins. Au moement du compostage, il y a une risque d'odeurs qui me causerait des soucis de voisinage vu la promiscuité. Mais, j'ai la chance que ma ville organise un ramassage des déchets organiques pour la biométhanisation. Pour ce faire, tous les 15jours, je mets à rue un container contenant mes déchets organiques dont ceux de ma TS :



Afin de ne pas de ne pas salir le seau de la TS ainsi que le container, je met dans mon seau un sachet poubelle compostable et autorisé comme déchet organique :

 

Sachet poubelle refermable par glissière, il me facilite la vie aussi pour vider mon seau qui, après vidange, reste fort propre. Un petit coup de savonnée et c'est bon.

Le seau est un simple seau de maçon. Idéalement, on recommande un en inox mais aïe le prix... Franchement, pas soucis avec mon système et mon seau à 4€  Very Happy

Que dire d'autre... ben, franchement, pas d'odeur. Il suffit de bien recouvrir ses besoins après chaque passage. Et ça reste très confortable.

L'intérêt d'un point vue résilient est que cette toilette n'a pas besoin du réseau d'eau pour fonctionner. Que même en cas de kk et d'absence de collecte des déchets, il me sera plus facile d'éliminer ceux-ci. Et en attendant, je consomme moins d'eau et pollue moins celle-ci.

Réactions :

1 commentaires:

Enregistrer un commentaire