30/01/2015

Test compteur Geiger CDV-700 Victoreen 6B. par Fac32


Bonjour à tous, je vais vous faire un petit test du compteur Geiger CDV-700 Victoreen 6B.

Voici la bête âgée d'une cinquantaine d'années probablement :





Je l'ai reçu des états unis (ebay) en à peine 1 semaine, remarquable !

Précision sur le choix du modèle :

Les modèles de compteurs geiger CDV ont été fabriqués par de nombreuses entreprises américaines dans les années 60. Ils étaient destinés au public, donc ils sont simples d'utilisation.

Je tiens à préciser que ce modèle est le plus utile des compteurs Geiger CD (Civil Défense ). En effet le calibre X1 permet de mesurer au maximum 0.5 mr/h (0.005 mSv, voir le topic de tarsonis) soit 300 cpm d’après le cadran. La radioactivité naturelle est aux alentours de 20-30 CPM.


Le cadran du CDV 700 Victoreen 6B.

Si par exemple vous achetez un CDV 715, la mesure commence à 0.1 r/h soit 60 000 CPM ou encore 1 mSv/h. A titre de comparaison, en France, la limite est de 1 mSv/an. En d'autre terme si l'aiguille montre 0.1 r/h pendant une heure, vous avez reçu votre dose annuelle !!


(source : http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9bit_de_dose )

Avec le CDV 700 si vous mesurez une radioactivité en calibre X1 il n'est pas trop tard, vous avez le temps de fuir sans (trop) de problèmes.

Vous allez peut-être me dire :

Pourquoi n'as tu pas investi dans un appareil moderne, à lecture facile et grande plage de mesures pour 100-200 euros de plus ??
Et je vous répondrais :
Fac32 a écrit:Ils ne sont pas réparables et sont sensibles aux IEM.
La conception des CDV est très vintage : pistes arrondies, composants très simples ( résistances, gros transistors, condensateurs ... aucun circuit intégré) ce qui permet un déssoudage/soudage très rapide pour un remplacement. Vous pouvez trouver des kits de réparation (ou en acheter un second hors service sur ebay), un fer à souder (au gaz si plus d’électricité par exemple) et de l'étain. Vous pouvez même vous en construire un car le schéma est disponible partout sur internet (et même dans le boitier du CDV 700).

Description :

L'appareil, malgré son âge est très robuste, la carcasse respire la solidité. Il impressionne par son style vraiment unique évoquant un univers post-apocalyptique nucléaire  help...

Il fonctionne avec 4 piles de type D (les plus grosses).

Le bouton central permet d'ajuster le calibre. Cela signifie que si vous sélectionnez le calibre X1 vous devez lire le cadrant tel quel. Si vous choisissez X10, multipliez par 10 ce que vous lisez. Si vous choisissez X100 je vous laisse deviner  affraid.



Il dispose d'une sortie audio pour y brancher un haut parleur. L'ajout de ce dernier permet d'entendre les fameux "tic tic" si caractéristiques... et si utiles ! En effet vous n'avez pas à regarder constamment le cadran lors de vos mesures. Acheté sur ebay il se visse sur la sortie audio.



La sortie audio.



Le haut-parleur.


Le compteur avec le haut-parleur.

Pour mesurer la radioactivité, c'est très simple :

1. On l'allume.
2. On choisit le calibre.
3. On attend une minute (stabilisation des grandeurs électriques (tensions, courants, etc...) ).
4. On déboîte le tube situé sur le manche. Si on veut mesurer les rayons alpha on tourne le volet sinon on le laisse fermé.

Le CDV dispose d'un échantillon radioactif sur son côté droit afin de le calibrer.



Pour se faire il faut mettre le calibre x10, ouvrir le volet du tube geiger. L'aiguille doit osciller aux alentours de 2 mR/h. Si ce n'est pas le cas il faut ouvrir le CDV (seulement 2 clips) et tourner un petit potentiomètre nommé "CAL" (un bouton quoi). L'autre nommé "HV" sert à régler la haute tension (High Voltage) de 900V nécessaire. Je ne sais pas encore où sont les points de mesure, cela ne saurait tarder.



Le vendeur m'a affirmé qu'il l'avait calibré mais lorsque je mesure l'échantillon, l'aiguille oscille seulement entre 1 et 2 mR/h. Je me demande quel est la nature de l'échantillon radioactif je n'ai pas trouvé l'information sur internet. Comme l'engin est assez vieux il se peut que la demie-vie de la source-test joue un rôle dans cette mesure plus basse que la normale (1.5-2.5 mR/h).

Vous pouvez voir sur la dernière photo un petit sachet plastique zippé : il s'agit des pièces de rechange ! Endroit pratique car on les a toujours sous le pouce.

Les mesures :

Il arrive à détecter la radioactivité naturelle ! On entend de temps en temps 1 tic (je dirais toute les 10 secondes) et montre une vingtaine de cpm.

Voici la mesure de la source test, volet ouvert et en X10 :



On mesure donc environ 1000 cpm et 1.5 mR/h ( l'aiguille oscille de manière aléatoire bien sûr)

J'ai aussi commandé sur ebay un échantillon d'un filon naturel d'uranium ( 99.27% U-238, 0.72% U-235, et 0.005% U-234 environ). Il est faiblement radioactif, moins que la source test donc pas de panique  chaud !! Je devrais mesurer couvercle enlevé (pour laisser les rayons alpha passer) mais comme il contient beaucoup de poussière je n'ai pas envie de me contaminer... (je n'ai pas de gants en latex) :



On mesure environ 200 cpm. Notez le calibre positionné sur X1.

Voila pour les mesures, il faut garder à l'esprit que ce genre de compteurs ne mesurent pas précisément la radioactivité, ils donnent un ordre de grandeur du danger. A mon sens il sont plus des détecteurs sophistiqués que des appareils de mesure.

En même temps, à quoi bon avoir un appareil sophistiqué à plus de 500 € ultra précis puisque à la moindre augmentation importante (>50 cpm) du taux vous devrez partir au plus vite ! Et je doute que l'on se souciera de l'erreur de mesure dans ce cas...

Voila pour ce petit guide sur ce genre de compteur geiger. J'espère que vous avez trouvé cela intéressant. Je suis ouvert à toutes coquilles de ma part.

Réactions :

1 commentaires:

Bonjour,
Félicitations à vous tous, rédacteurs, de ces divers articles forts intéressants.
Tous mes encouragements pour pourvoir continuer à lire vos articles, une seule petite remarques quant à la régularité de ceux ci : en gros publication 1 fois /an, c'est juste à mon gout, mais j'imagine que c'est du boulot donc..... je prendrai mon mal en patience.
Merci encore
Cordialement
Tom personne

Enregistrer un commentaire