28/12/2012

L'entraînement sportif par Zapata




Quels sont les sports à privilégier ?

J'ai choisi une logique, celle qui considère que la progression (en toute zone) est l'essentiel du survivaliste (quitter une zone dangereuse, aller vers une zone propice, être en constant déplacement pour des raisons de sécurité ou de ressources alimentaires, etc.).


Dans cette hypothèse, il faut savoir randonner, donc (bien) marcher, ce qui n'est pas une évidence déjà accomplie, pour nous tous...

Aller un peu plus loin, avec la marche nordique, ou le cross, permettra d'optimiser les performances, notamment pour la marche sous charge et la marche rapide (jusqu'au pas de gymnastique).

Si l'occasion nous en est donnée, il est bien utile de pouvoir s'économiser, en recourant à des moyens de transport disponibles, à condition d'en être capable, d'où l'intérêt de pratiquer : équitation, vélo, moto, voile, kayak, motonautisme, traineau à chiens, parapente, ski, raquette à neige, essentiellement.

Mais, il y a aussi des obstacles à savoir franchir, ce qui implique de nouvelles capacités sportives : natation, plongée (au moins apnée, et nage avec palmes), escalade...

Voila déjà de quoi bien occuper nos temps de pratique sportive.

Reste à s'imposer la discipline indispensable à un entraînement régulier et suffisamment intense pour être profitable, avec une progression régulière et durable des performances.

Certains écrits font mention de la nécessité d'au moins un total de trois heures de pratique sportive intensive par semaine, avec des séances qui durent au moins une heure, à chaque fois.

C'est déjà beaucoup à faire tenir dans le planning d'une semaine, si l'on travaille, et que l'on doit bien (aussi) gérer l'intendance personnelle (courses, tâches ménagères ou de maintenance comme d'entretien, etc.), plus un temps de loisir et de relationnel humain.

Il existe des livres sur l'entraînement sportif, en pleine nature, avec des plannings précis, tenant compte de la saison, de ses capacités, pour développer graduellement ses performances (en endurance et en résistance), sans risquer de passer en sur-sollicitation de son organisme, et en mixant suffisamment les disciplines sportives pour éviter la sensation d'être un "hamster dans sa roue".

Zapata

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire