26/06/2015

Massage cardiaque et Bee Gees par Luxferrare



Massage cardiaque : les Bee Gees ont le bon rythme

 
SOURCE : le Monde.fr - Fédération Française de Cardiologie

Mardi 06 janvier 2009


"La chanson des Bee Gees, Stayin' Alive, est basée sur un rythme de 103
beats par minute, une fréquence très proche de celle recommandée par
les sociétés savantes de cardiologie pour pratiquer un massage en cas
d'arrêt cardiaque.
La Fédération Française de Cardiologie (FFC) recommande en cas d'arrêt cardiaque 3 gestes essentiels : l'appel des secours, le massage puis la
défibrillation.

 Le bouche-à-bouche n'est plus recommandé dans les premières minutes après le constat scientifique d'une meilleure efficacité du massage seul.
Le massage cardiaque, s'il est effectué correctement, va permettre au sang
de circuler à nouveau dans tout le corps à partir du cœur, ce qui va lui permettre d'apporter de l'oxygène aux organes vitaux, comme le cerveau.
La fréquence recommandée de compression de la cage thoracique est de 100 par minute. Tenir le bon rythme est essentiel pour bien faire parvenir le sang aux tissus qui en ont le plus besoin.
Dans ce contexte, le journal Le Monde mentionne le 3 janvier qu'une équipe de
dix médecins et cinq étudiants ont pu effectuer des massages cardiaques
(sur des mannequins) à la fréquence quasi optimale de 103 compressions
par minute, en écoutant le tube des années 1970 Stayin' Alive, des Bee
Gee's, basé sur un rythme de... 103 beats par minute. L'histoire ne dit
pas si s'infliger l'écoute de ce morceau qui a tout de même un peu
vieilli permet de garder la concentration nécessaire à une bon massage
cardiaque...

Cette anecdote nous donne l'occasion de rappeler les conseils de la FFC
si vous êtes confronté à l'arrêt cardiaque d'une personne.


 Après avoir appelé les secours : 

- Allongez la victime sur une surface dure

- Placez-vous à genoux, sur le côté de la victime.

- Positionnez vos mains l'une sur l'autre, au milieu du thorax, entre les deux seins, les bras bien tendus.

- Appuyez de tout votre poids, bien au-dessus : ce ne sont pas les bras ni les mains qui appuient mais tout le corps.

- Pratiquez 100 compressions par minute, par séquences de 30 compressions consécutives.
Vous devez à chaque fois appuyer très fort,
pour enfoncer la cage thoracique de 3 cm à 4 cm. Veillez à bien
relâcher entièrement entre chaque compression. Recommencer des séquences de 30 compressions, jusqu'à l'arrivée des secours.
Même si vous avez l'impression de mal effectuer le geste, continuez : mieux vaut un massage cardiaque imprécis que pas de massage cardiaque du tout.
Dans les premières minutes, il faut privilégier le massage cardiaque. Mais
si vous savez le faire, vous pouvez aussi pratiquer une ventilation
pulmonaire (bouche-à-bouche) : 2 insufflations toutes les 30
compressions thoraciques.
Dans le cadre de l'amélioration de l'information et de la formation du grand public sur les gestes qui sauvent, la FFC, le Samu et la Croix-Rouge française invitent à venir tester ses connaissances et s'initier gratuitement aux gestes qui sauvent, samedi 17 janvier à 14h, au Palais des Congrès de Paris."


Staying Aliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiive siffle dde!........ 


Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire