20/05/2015

Parasites, tiques, maladies & plantes sauvages par tarsonis


Bonjour,
il y a beaucoup de maladies parasitaires dans nos contrées (la probabilité n'est pas grande mais non nulle).


Pour le cas de la douve du foie, elle n'est pas présente uniquement chez les moutons ! En fait, tous les ovins et bovins peuvent être porteurs (voire même les chevaux). Seulement, dans certaines régions, il n'y a que des moutons, d'où le fait qu'on oublie le reste des animaux contaminants.

Le traitement à l'eau vinaigrée n'est pas efficace contre ce parasite.
Pour la récolte des plantes, il faut donc fuir tous les endroits où se trouvent des troupeaux, y compris ceux de passage uniquement (fontaines, endroits humides dans les bois).
Il faut beaucoup de prudence vis à vis des plantes sauvages, car même les endroits apparemment sains et vides de toute activité humaine peuvent être contaminés. Par exemple par  l’échinococcose alvéolaire, transmise par les déjections du renard.

Dans tous les cas, la cuisson est le seul moyen d'éliminer sûrement tous ces parasites. Cela devient un problème en survie évidemment parce que les principes actifs des plantes sont également détruits. Le meilleur moyen est encore de prendre uniquement les parties utiles à partir de 50cm du sol, ou un potager clôturé (j'ai déjà vu un renard rôté dans ceux des voisins, et ma région est particulièrement atteinte), ou la culture en pot.

Coup de gueule evcol :
même le meilleur guide de survie peut contenir des fautes, et les plus fréquentes que j'aie vu sont au sujet des tiques (qui peuvent transmettre divers parasites et maladies :boréliose, fièvre boutonneuse, écéphalomyélite...). Il ne faut jamais les "endormir" avec de l'alcool ou de l'eau chaude (comme préocnisé dans "Vivre en pleine nature"). Car une tique contaminée n'est pas forcément contaminante dans l'immédiat (en général au bout de 24h, si).
Mais ce traitement provoque un reflux salivaire contaminant. Donc à proscrire !
2e point noir : ne pas tirer dessus (comme il est dit dans ce bouquin): les pièces buccales sont implantées dans la peau de manière à casser à la base si on tire. Résultat : contaminé.evcol

L'idéal est donc un tire-tique (vu aussi le taux important de contamination de ma région, les 2 euros investis valent bien la peine).
En cas de survie, on peut en fabriquer un de fortune :

Comment enlever une tique ? (astuces maison.com)


"Prenez le petit bout de plastique
qui ferme les sachets de pain en tranche ou brioche. faites une
entaille dans le plastique en forme de V sur un cm. (la partie du V la
plus large doit faire 3 ou 4 mm). et pliez le bout de plastique en
forme de crochet (le V étant au bout du crochet). Saisissez la tique au
plus pres de la peau dans le V. Faites tourner 2 ou trois tours..(sens inverse des aiguilles) et
hop, elle sort toute seule ! Désinfectez à l'alcool l'endroit de la
morsure."

Voilà, c'est quelques petits trucs qui éviterons peut être à certains de contracter ce genre de choses, qui en cas de survie, deviendraient sans doute mortelles.
http://www.le-projet-olduvai.com/t4004-parasites-tiques-maladies-plantes-sauvages#29970

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire