03/03/2015

Fabrication simple de fire sticks par Résilient


Salut tout le monde !

Alors, j’ai recherché un peu sur le site, et je n’ai pas trouvé de tuto sur la fabrication très simple des « fire sticks ».
 


J’en ai fait pas mal cet été suite à des abattages de douglas et je m’en suis servi depuis pour l’allumage de la cheminée, du barbecue, et des feux de camp.

Le fire stick n’est rien d’autre qu’un morceau de conifère coupé dans le sens de la fibre (le sens du fendage), ce qui a pour effet de mettre à nu la résine du conifère, qui est une matière extrêmement inflammable.
Généralement, quelques secondes de briquet permettent de l’allumer, et un morceau de 5 cm brûlera entre  5 et 10 minutes selon sa teneur en résine. Largement le temps d’allumer un feu.
Le morceau que j’ai utilisé ici mesurait 5 cm et 1 à 1,5 d’épaisseur. Il a brûlé pendant 7 min 30.

L’idéal, d’après un ami forestier, est de procéder au printemps, lors de la montée de sève ou en été, quand la résine est présente en masse dans les branches et les troncs.
Mais comme Noël est passé, si vous ne savez pas quoi faire de vos sapin, c’est peut-être une manière de les recycler !

Pour le tuto, j’ai volontairement utilisé un morceau de base de tronc qui pourrissait depuis quelques années, pour voir si ça fonctionnait toujours.
Le mieux est de prendre des morceaux de jonction entre le tronc et les branches, qui concentrent des poches de résine pure et souvent solidifiée. Les excroissances rondes sur les troncs en contiennent également des concentrations intéressantes.

Étape 1 : scier le morceau à la longueur souhaitée (5 à 10 cm) sur un support propre, ce qui permet de récupérer la sciure (j’en parlerai plus loin.



Étape 2 : Fendre la buchette obtenue en 2.




Ceci permet de déterminer les zones les plus riches en résine (de couleur jaune dorée, d’autant plus concentrées qu’elles sont presque translucides) :




Étape 3 : Refendre ces zones en « allumettes » de 1 à 1,5 cm d’épaisseur 

 


…et voilà… c’est tout !

Étape 4 : la sciure doit être récupérée : chargée en résine, elle constitue un excellent allume-feu, fraîche ou stockée au sec.




Pour les photos, j’ai ramassé le bois ce matin même : il était détrempé, et ça brûle quand même. Les morceaux dont je me sers depuis 4 mois ont eu le temps de sécher, et ils s’allument immédiatement au contact de la flamme. 

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire