14/05/2014

Véhicules terrestres à carburants fossiles par Zapata



Quel véhicule routier, à carburant fossile, en situation de survie ?

Il n'y a pas de réponse générale, ni de solution idéale, à tous les cas de figure qui peuvent se poser. Mais il y a des pistes de réflexion intéressantes, et des avis de bon sens, à partager.

Dans de telles circonstances, les capacités de franchissement me semblent primordiales, avant la vitesse pure.



Alors, il faut un gros 4 x 4, etc., ?
Pas si sûr, car un 4 x 4 va consommer beaucoup de carburant, ce qui limitera le rayon d'action, en cas de pénurie.
Et puis, cet engin sera lourd, et large, ce qui limitera : sa capacité à passer sur des ponts branlants, sur des passages (par exemple à flanc de montagne) susceptibles de glisser sous la charge ; et aussi la possibilité de se faufiler entre des blocs rocheux éboulés ou des troncs rapprochés, etc.
Et, en cas de renversement, bon courage pour le remettre droit (même à quatre personnes).

En fait, une vieille 2 CV ou R4L, pourra souvent suffire, sera très sobre et se contentera de passages très étroits pour avancer.
Certaines astuces (comme de se mettre en marche arrière) permettra de grimper de très fortes pentes, avec ces mini (presque) tous-terrains.
Si vous tenez au 4 x 4, privilégiez la version diesel qui aura moins de probabilité de prendre feu, si vous vous mettez sur le côté ou sur le toit...

Dans tous les cas, donnez la priorité aux versions tout-mécanique (que ce soit en essence ou en diesel).
D'abord, parce que : plus la mécanique est simple, plus elle est facile à entretenir ou à réparer.
Ensuite, parce que : plus la carburation est basique et plus elle est capable d'avaler du carburant de médiocre qualité sans broncher (un carburateur est bien plus tolérant qu'un système à injection).
Enfin, parce qu'un allumage traditionnel (bobine, distributeur, etc.) est bien plus tolérant qu'un système à allumage électronique, exposé à des champs électromagnétiques intenses, et moins sujet à "griller". Les premiers utilisateurs de véhicules à allumage électronique qui commettaient l'erruer de se garer à proximité d'une ligne à haute tension, rstaient là !

Et tout est si simple avec un véhicule ancien : impossible de démarrer à cause de l'humidité ou d'une "noyade" ? Vous démontez le "delco" et vous le séchez, puis vous en faites autant avec tous les câbles à haute tension et c'est reparti.

Je souligne, au passage, que le diesel traditionnel (ni turbo, ni dispositifs divers électroniques) est encore plus indépendant de l'électricité, puisque, une fois les bougies de préchauffage désactivées, il n'a pas besoin d'électricité pour fonctionner, contrairement à un moteur à essence.

De plus, dans cette version basique, on peut envisager de le faire travailler à l'huile végétale (y compris alimentaire, usagée), avec quelques modifications...
Personnellement, je pense que détenir une 2CV (ou une R4L, à la rigueur), plus un bon stock de pièces détachées indispensables, est un bon moyen de pouvoir se déplacer, par des temps difficiles, et des chemins assortis, pourvu que du carburant soit encore disponible.

Je suis sûr, qu'en creusant encore un peu, on pourrait trouver d'autres atouts, à ces deux ancêtres...

Par exemple : une 2CV (ou une R4L) est capable de franchir des zones inondées, à vitesse soutenue, qui enverront d'autres véhicule dans le décor... Pourquoi ? Parce que les pneus très étroits et à flancs hauts de ces deux modèles sont bien moins sujets à l’aquaplaning que les véhicules avec des pneus extra-larges... En sur-gonflant ses pneus, ils souffriront moins, dans les passages très caillouteux, et la suspension (surtout chez la 2CV) encaissera les "coups de raquettes"...
Je me demande aussi, si une R4L à essence ne serait pas capable de rouler, en carburation "gazogène". La 2CV serait un peu légère pour supporter le poids des bouteilles d'acier nécessaires.


Je n'ai rien contre les deux roues à moteur, mais ils manquent de capacité d'emport, et de protection contre les intempéries (personnes et matériels), d'où leur absence, ici....

Zapata


Lire la suite ...

http://www.le-projet-olduvai.com/t1722-vehicules-terrestres-a-carburants-fossiles

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire