01/01/2013

Kit de confinement par Rammstein

Un sujet n'a pas encore été traité depuis le temps, alors qu'il est AMHA de grande importance :

                          Le confinement chez soi, ou Bug-In.


On peut être amené à se confiner chez soi suite à une catastrophe de type RNBC (incident dans une centrale nucléaire, AZF...) ou naturelle (cf. l'éruption du volcan islandais Laki qui libéra un nuage toxique balayant toute l'Europe en 1783), soit à la demande des autorités, soit parce que les autorités, dépassées par les événements, n'engagent aucune procédure de protection ou d'évacuation de la population.


Le confinement est une solution temporaire, qui a pour but de faire gagner du temps tout en offrant une protection a priori sûre face à une contamination ou une pollution de grande envergure. Le principe consiste à fermer le plus hermétiquement possible les ouvertures du domicile, afin d'empêcher l'intrusion d'air pollué ou contaminé. Le temps gagné peut ensuite être mis à profit pour :
- se préparer à une évacuation et fabriquer le cas échéant du matériel de protection individuelle, voir , et (depuis d'ailleurs je suis un peu revenu sur mon avis concernant le masque à gaz),
- éventuellement attendre que le plus gros de la catastrophe soit passé,
- attendre les secours tout en restant à l'abri (penser à remplir la baignoire d'eau, on ne sait jamais...),
- se regrouper si des proches sont absents du domicile au moment de la catastrophe.

Un individu adulte normalement constitué et au repos consomme 500dm³ d'air par heure, soit 12m³ par 24 heures. Si vous connaissez la surface de votre domicile et sa hauteur sous plafond, vous pouvez facilement évaluer le volume d'air disponible en cas de confinement et le temps dont vous disposez en autonomie complète. Au-delà, l'air sera de plus en plus vicié et vous devrez le renouveler.

La première chose à faire est d'étudier l'agencement de votre domicile : où se situent les aérations ? Quelles sont les ouvertures (fenêtres, portes, vasistas, conduit de cheminée...) à fermer en priorité ? Efforcez-vous d'identifier une pièce sûre, pourvue d'un point d'eau et ayant peu ou pas d'ouvertures sur l'extérieur. Une cave est idéale pour cela. Cette pièce sera votre refuge ultime, à sécuriser en priorité, où vous pourrez vous installer et entreposer votre matériel si l'espace le permet.

La seconde action à engager est de mesurer les dimensions de vos fenêtres, portes, vasistas, etc, afin de connaître la longueur de ruban adhésif dont vous aurez besoin pour étanchéifier votre nid d'amour. En effet, se confiner requiert des mètres de ruban adhésif ! Une fois la distance connue, multipliez-la par 2 ou 3 afin d'avoir un stock de sécurité et d'être en mesure de réparer un accroc dans votre bulle. Vous pourrez également être amené à recouvrir vos ouvertures d'un film plastique, au cas où celles-ci seraient endommagées par la catastrophe. Ressortez donc votre calculette afin de calculer la surface de vos portes et fenêtres.

Une fois ces 2 actions préliminaires réalisées, le besoin est connu, et vous pouvez procédez aux achats et constituer votre BIB (Bug-In Bag) ! Le coût du matériel nécessaire au confinement est modique. Le matériel listé ci-après est disponible partout. La liste est bien sûr perfectible selon vos besoins spécifiques.


 Le kit de confinement tel que je l'ai élaboré contient :
  • - plusieurs rouleaux de ruban adhésif (200m) ;
  • - plusieurs films de protection en plastique trouvés au rayon peinture du bricomachin local
  • - 2 paires de ciseaux, car si vous êtes en couple il n'y a pas de raison que votre moitié vous regarde travailler sans rien faire, la vitesse d'exécution étant primordiale ;
  • - un couteau à moquette pour les découpes difficiles ;
  • - une petite trousse de bobologie pour les maladroit(e)s ;
  • - une bâche pour "boucher" si besoin est un pan de mur ou de toit ;
  • - de la cordelette pour fixer la bâche ;
  • - des sacs poubelles ;
  • - une radio multibande à piles pour rester à l'écoute des autorités ;
  • - une brosse à vêtement pour se débarrasser d'éventuelles poussières contaminées, à placer à l'entrée du domicile ou dans le sas d'entrée si vous avez le temps d'en fabriquer un ;
  • - un rasoir jetable ;
  • - une douche solaire à placer sur le pas de la porte d'entrée ou dans le sas d'entrée, au cas où une décontamination serait nécessaire ;
  • - un sac de stockage quelconque.

La photo ci-dessous vous présente une partie du matériel (le rasoir, le cutter, la brosse et le sac de stockage n'apparaissent pas) :



Quand utiliser ce kit ? 

 Lorsque la sirène d'alerte nucléaire retentit (son modulé d'une minute interrompu de 2 pauses de 12 secondes) et que les autorités appellent au confinement de la population.
 Lorsqu'une catastrophe de type NRBC survient et qu'aucune mesure de protection ou d'information n'est engagée par les autorités : dans le doute, confinement. 
Ce kit peut également être détourné de son utilisation initiale au cas où votre domicile subirait des dommages importants. Il permet de fermer des fenêtres et des portes endommagés, voire de se construire un abri de fortune suffisant pour camper dans les décombres, protégé des intempéries.

Comment utiliser ce kit ? 

 Dans le cas idéal où vous êtes chez vous au moment de la catastrophe, et que la consigne de se cloîtrer chez soit est lancée par les autorités, commencez par débrancher la climatisation ou la ventilation. Sécurisez ensuite la pièce identifiée comme étant votre refuge ultime. Sécurisez ensuite les autres pièces. Si vous êtes à plusieurs, répartissez-vous le travail pour plus de rapidité. Si le temps le permet, confectionnez un sas sur le pas de votre porte d'entrée ou dans le hall d'entrée, en utilisant du film plastique et du ruban adhésif (un simple panneau en film plastique collé en travers du couloir d'entrée suffit). Le sas permettra aux personnes venant de l'extérieur, et à priori contaminées, de se déshabiller (se brosser et mettre les vêtements dans un sac poubelle), et de se décontaminer sommairement (se couper / raser les cheveux, se doucher) avant de pénétrer dans votre bulle.

Une fois le domicile sécurisé, vous pouvez engager les autres actions nécessaires à votre survie.

Rammstein


  http://www.le-projet-olduvai.com/t3123-kit-de-confinement#50545

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire