04/01/2013

BOB médiéval par Castel


BOB médiéval


Pour faire simple :
au XIVeme siècle plusieurs facteurs de "risque majeur" :

-guerre (environ 100 ans)
-pandémie (peste 2/3 de la population emportés)
-famine (dûes aux deux précèdentes)
-pollution des eaux (dûe aux charognes de la peste)

Pour parer à tous ces problèmes le routier (soldat, pérégrin, et autre marcheur) ont avec eux un sac.
 Dans ce sac tout un fatras qui devrait vous rappeler quelque chose !




Tout d'abord un mantel : vêtement de pluie suifé pour l'étanchéïté, qui peut servir de tente.



et ensuite de quoi manger : assiette en bois (qui ne craint pas les chocs) une pléthore de cuillères (résultat de rapines répétées !) un petit couteau, une éponge pour l'hygiène corporelle & la vaisselle, un petit verre en corne d'un demi litre (faut surtout pas se déshydrater!!), coquille Saint-Jacques piquée à un pèlerin (pour faire semblant d'en être un soi-même (camouflage ancien)) et bien sûr une marmite qui le cas échéant peut servir de casque ....





De quoi allumer du feu : Briquet + silex + amadou et divers combustibles maintenus au sec dans des sacs suifés et en prime un cristal de roche poli, des chandelles & de la cire.



La ferraille:
Là un point important c'est que cela pèse très lourd dans le sac et qu'il s'y trouve des choses dont on n'a pas besoin vraiment mais bon ...
Par exemple pas besoin d'éperons ...
L'utile : le couteau à douille pouvant être emmanché et servir de javeline, les pointes de sagaïe, les pointes de flèches, un bougeoir.
Des balles de fronde en plomb (pas lourd du tout!!)
Les chausse-trappes sont pratiques pour retarder des chevaux ou créer une embuscade (bien sûr ceci reste dans le contexte de la guerre de 100 ans!!!)



Le couteau, fort pratique pour toutes les tâches ainsi que la fronde pour chasser à distance (~20m.)



L'habillage : des mitaines et un "cal" bonnet qui donne l'air parfaitement idiot mais qui couvre quand même le crâne.
En dessous un sac en filet pour attraper le lapin enfumé dans son terrier.



Du cordage en tout genre (on peut faire un arc ou lier une lame pour chasser par exemple ou faire un collet)



Le très utile grappin pour prendre les châteaux !!!



Ce qui n'est pas utile mais dont tout bon soldat ne saurait se passer : des dés !



et bien sûr le petit trésor perso:



De tout cela il manque tout de même deux choses : la gourde en cuir bouilli (que je n'arrive pas à retrouver) et le nécessaire de couture pour tissus, cuir, bonhomme.
Pour ce qui est de la nourriture en général : de la viande séchée, du pain, du fromage , du grain à bouillir ou à moudre.....
Pour les médicaments : t'as les pied dedans : plantes communes (de toutes façons connues de tous à l'époque)

Le tout pour un poids modique de 8.5kg

 castel

http://www.le-projet-olduvai.com/t2513-bob-historique 

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire