27/12/2012

Abri Atomique par Capausoleil



Mon abri atomique est construit en briques apparentes ; à l'intérieur et derrière j'ai coulé 15 cm de béton armé . Au fond une dalle béton de 10 cm recouverte de carrelage pour la facilité de l'entretien.


Le plafond fait 35 cm de béton armé (utilisation de silex pour le béton) recouvert d'opus (le marbre qu'on met sur les terrasses). La pièce fait 2m x 3mx 1,8m à l'intérieur.

J'accède par une entrée verticale, fermée au-dessus avec une tôle alu et en dessous avec une porte blindée (enfin renforcée, quoi....).

Il y a 1 entrée d'air active et une sortie d'air passive en tuyau pvc 100 enterré. L'entrée d'air est donc équipée d'un ventilateur type "sunon" 220 volts pour l'aération de l'abri en temps normal. Il serait remplacé en cas de besoin par son petit frère identique en format, mais en 12 volts. J'ai également des filtres prédécoupés dans du filtre pour aquarium (genre filtre de hotte aspirante). Et surtout prévoir des trappes de fermeture sur la sortie et l'entrée à monter avant les explosions pour vous protéger de la surpression engendrée par le souffle (2 morceaux de tôle suffisent) Sinon plus de tympans dans le meilleur... Ensuite la sortie n'a pas besoin de filtre car l'air ira toujours dans le même sens (vers l'extérieur).

J'ai un éclairage par néons et une prise 220volts (bien utile pour bricoler) mais ensuite j'ai des lampes 12 volts à leds sur spot à pince pour éclairer ou j'aurai besoin. Une grosse batterie de camion neuve pour l'éclairage et la ventilation.

Un puisard sans fond placé avant de couler la dalle me sert de toilettes (40cmx40cmx100cm de profond). Je peux y verser autant d'eau que je veux....Au fond c'est des cailloux. J'ai la chance d'être en hauteur par rapport à la nappe. Si l'eau n'est pas loin ...Renoncez à faire un abri enterré...Vous serez toujours embêtés avec l'humidité ou les inondations.

Ne faîtes pas de dimensions inférieures à 2 mètres, car c'est parfait pour y loger les couchettes. Il faut pouvoir tenir debout absolument (moi ça passe tout juste...)

J'ai tout peint l'intérieur en blanc mat...Je gagne en luminosité (quand il ne me restera que les bougies !).

Les Ricains font creuser un puits artésien avant de faire leur abri...Comme ça ils ont l'eau à volonté dans l'abri ,ils continueront de s'en servir après leur sortie.


  Le coffrage en bois est indispensable pour éviter les éboulements. J'ai coulé du béton derrière les briques.  Sinon, 2m L x 3m l x 2m h égalent 12m3 de terre à évacuer...


J'suis bien content de l'avoir fini !

Capausoleil


D'abord quelques précisions sur les besoins minimum en "durée" de protection :

Heureusement pour nous, le danger du rayonnement des retombées radioactives diminue avec le temps. La diminution de la radioactivité est rapide au début, puis devient alors de plus en plus lente et certaines particules (heureusement, les moins nombreuses mettront des années voire des siècles à diparaître). La dose absorbée (la quantité de rayonnement reçue par heure) diminue en conséquence.

La "bonne nouvelle" est que la radioactivité est divisée par 10 toute les 7 heures. Si la radioactivité était de 1000 Roengtens par heure, elle serait de 100 R/hr 7 heures après, de 10 R/hr 48 heures après (7x7 heures) et de 1R/hr 2 semaines après (7x7x7 heures).

Après 7 heures, les retombées auront donc déjà perdu 90% de leur intensité par rapport à 1 heure après l’explosion. Après 2 jours c’est 99% et 99,9% après 2 semaines. De plus, ce serait seulement dans des secteurs de hautes retombées radioactives que le taux après l'explosion serait aussi haut que 1000 Roengtens par heure. Il faut savoir également que la dose considérée comme mortelle pour 50% des personnes ayant été contaminées est de 450 Roengtens.

Bien qu'il faille tenir compte du temps d'exposition et de l'état de santé des individus, on peut néanmoins simplifier pour mieux comprendre en disant que 2 personnes ayant reçues 450R chacune, l'une 1 R/hr pendant 450 heures (19jours) et l'autre 450R en 1 heure seulement subiraient les mêmes effets, c'est-à -dire 1 chance sur 2 de mourrir des conséquences de cette exposition....

Deux semaines après une attaque nucléaire seraient donc nécessaires avant que les occupants de la plupart des abris puissent sans risques cesser de les employer, ou puissent travailler en dehors des abris pour un nombre croissant d'heures chaque jour. Les exceptions seraient dans les secteurs des retombées radioactives extrêmement lourdes telles que pourraient se produire vent arrière des cibles importantes attaquées avec beaucoup d'armes, particulièrement les bases militaires, les ports, les aéroports, les usines "stratégiques", et les villes très grandes.

Pour savoir quand sortir sans risques, les occupants auraient besoin d'un détecteur de radioactivité fiable pour mesurer les niveaux dangereux de rayonnement, ou recevoir l'information basée sur des mesures rendues publiques par les autorités.

Nous pouvons donc en conclure que 2 semaines de vivres au 'minimum' sont indispensables pour tout heureux propriétaire d'un Abri Anti Atomique. Bien sur, la plupart des survivalistes disposeront d'une durée plus longue en terme de nourriture et d'eau...Le problème qui peut se poser est que stocker par exemple 1 an de vivre dans un abri n'est ni pratique ni souhaitable.... D'une part la rotation des stocks doit etre aisée (accès facile) et d'autre part les conditions de stockage dans un abri ne sont pas forcement "idéales" (humidité).

Le mieux est donc de "fonctionner" par niveaux d'alertes" à la façon des gouvernements...
  • en temps de paix (niveau 1), stock minimun de 2 semaines dans l'abri et le reste bien rangé sur des étageres à la maison.
  • en période de "tension" (niveau 2) on augmente le stock à 2 mois !
  • et au niveau 3 (affrontement imminent) on "entasse" au maximun.

Voici mon stock minimum pour 2 semaines pour 2 personnes :





Composé comme suit :
  • 1 kg de riz.
  • 1 kg de pâtes (les spaghettis tiennent moins de place que les nouilles).
  • 500 gr de semoule (épicée).
  • 500 gr de polenta (farine de maïs).
  • 1 L d'huile.
  • 1 bouteille de vin (merci Petrus).
  • 1 kg de cacahuètes salées (très énergétique).
  • 30 boites de conserves individuelles (les rations de l'armée Française sont vraiment les meilleures).
  • 1 boite de lait concentré.
  • 1 boite de sel
  • 2 bocaux de rillettes (au foie gras). 
  • 3 boites de thon.
  • 30 dosettes de café instantané.
  • 2 boites de 6 boulettes de viande.
  • 2 boites de 6 saucisses.
  • 1 bocal de miel.
  • 6 boites de sardines.
  • 1 plaque de chocolat.
  • 30 barres de céréales chocolatées.
  • 1 boite de pâté de campagne (label rouge).
  • 1 boite de jambon (noix d'épaule). 
  • 12 petites boites de sauce tomate.
Le tout contenu dans 2 petits bacs en plastique.

L'équipement de l'abri
Je vais donc commencer par "le filtrage de l'air" car, à mon sens, c'est une des question les plus importantes une fois que l'abri est construit Shocked
En premier, il est important d'avoir prévu une entrée d'air et bien sur une sortie...Sinon il ne pourrait y avoir renouvellement !
Les deux étant de préférence installées à l'opposé l'une de l'autre.
Une seule recevra un équipement de filtration car le but est de créer une "surpression" dans l'abri de façon a empêcher l'air contaminé d'entrer par d'éventuelles fissures ou défauts d'étanchéité de la porte.
Nous aspirerons donc l'air extérieur par l'entrée et la sortie sera donc une simple bouche mise à l'air libre.
Cela créera une surpression dans l'abri qui empêchera l'air extérieur d'entrer (j'espère que c'est clair...Pas simple à expliquer...).
Il est important d'installer une ventilation permanente de votre abri car étant idéalement placé en sous-sol, il faut lutter contre l'humidité (les caves sont humides en général) et il faut savoir que le CO2 étant plus lourd que l'air, il a tendance a s'accumuler dans les pièces en sous-sol !
Or, nous avons intérêt à avoir une pièce sèche pour la conservation de la nourriture et du matériel et bien oxygénée (nous verrons pourquoi un peu plus loin).
Voilà déjà une photo de "ma ventilation permanente" :



Il s'agit d'un simple ventillo type "Sunon" (marque connue devenue une référence comme Frigidaire ou Karcher)
140 m3/heure, 220 volts, 120 x 120 mm.
Il tourne en continu depuis plusieurs années sans problème et est largement suffisant pour mon abri de 12 m2.

Maintenant on passe aux choses sérieuses...
Une guerre nucléaire est imminente...C'est une question de jours...Mais on ne sait pas exactement quand...Pour nous mettre à l'abri, nous ne disposerons au mieux que de quelques minutes affraid
Voila la configuration indispensable sur les DEUX aérations, la sortie et l'entrée car nous ne disposerons pas du temps nécessaire pour installer les "fermetures" qui nous protégeront du souffle de l'explosion qui s'engouffrera par les aérations et vous explosera les tympans et le reste aussi.... :bom:



Deux morceaux de tôle ou même de contre-plaqué sont amplement suffisants pour ce rôle.

Bon...Vous êtes dans l'abri...La bombe a tout détruit à l’extérieur...Vous vous félicitez d'avoir construit un abri pour vous et votre petite famille et vous avez une pensée pour votre serviteur qui vous a bien expliqué tout ce qu'il fallait faire...
Maintenant pas question d'ouvrir tout de suite...Vous devrez attendre le maximum de temps que vous permet votre volume d'air avant de mettre votre ventilation en route !
Vous pouvez compter sur une heure par mètre cube d'air et par personne. par exemple : volume de l'abri 30 m3 divisé par 3 personnes égale 10 heures d'autonomie.
Vous attendrez donc 10 heures avant de ventiler.
Vous pouvez investir dans un détecteur de CO2 pour plus de sécurité ou bien allumer une petite bougie...Celle-ci vous indiquera quand la concentration de CO2 atteindra 4% du volume d'air en...s'éteignant Shocked
La consommation d'oxygène propre à la bougie est dérisoire et de toutes façons, il faut bien voir clair (surtout dans les conditions de stress qui seront les nôtres à ce moment).

Vous comprenez donc maintenant pourquoi votre abri doit être bien aéré "avant" d'y entrer, afin de vous permettre de gagner des heures cruciales sur la ventilation....
En effet, les retombées: poussières lourdes, débris, cendres, vont retomber pendant les premières heures. Les poussières légères iront contaminer les campagnes...Tant pis pour les pissenlits Laughing
La radioactivité, bien que très élevée, décroît rapidement au début, puis de moins en moins, de moins en moins, et finalement certaines particules mettront des siècles pour redevenir "éléments stables".
Le but pour nous est donc de "gagner" du temps sur la radioactivité et les retombées du départ car elles sont les plus "virulentes".

Votre petite bougie s'est éteinte, d'ailleurs vous commencez à avoir mal à la tête...Il est temps de ventiler !
On démonte les tôles et on place un "filtre à poussière" et un ventilo 12 volts sur batterie :



Je ne m'étale pas sur l'alimentation 12 volts qui pourra faire l'objet d'un autre post !
Les filtres peuvent être découpés dans du filtre de hotte aspirante ou utiliser des filtres d'aquarium comme les miens.
On peux y percer des trous à l'aide d'un clou chauffé !
Il serait bien d'en avoir plusieurs car ils risquent de s'encrasser rapidement surtout au début !



Le changement de filtre devra se faire équipé de gants et d'un masque à gaz ou d'un masque à poussière pour travaux si on n'a rien d'autre.
Prévoir une boite métallique pour stockage en attendant l'évacuation plus tard.
Il n'est pas nécessaire de ventiler en permanence...Tout dépendra de l'efficacité de votre ventilation, du volume de votre abri, de votre autonomie en "énergie" et bien sûr du nombre de personnes dans l'abri.
Les petites bougies chauffe-plat pourront encore vous donner une indication en plus de l'éclairage.
Bon, je pense avoir fait le tour de la question...
Tout ceci est bien sur théorique...Espérons ne pas avoir à tester en "vrai"
La suite sur le forum : http://le-projet-olduvai.kanak.fr/campement-habitat-f18/equipement-abri-atomique-t531.htm

Capausoleil

Réactions :

1 commentaires:

Bonjour
pas un seul légume (fibre) dans votre stock de nourriture pas même lyophilisé, c'est sur les toilettes ne verront pas beaucoup de "popo" prévoyez des laxatifs!
bien vu le système de filtration simple pas cher pas gourmand (en 12v pas besoin d'onduleur ou convertisseur) je serais tenté tout de même d'y ajouter un filtre au charbon actif.

Enregistrer un commentaire